France: Jean-Yves Le Drian au Sahel et au Sahara pour le Nouvel An

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, rencontrera à l'occasion du Nouvel An, une partie des 3 000 militaires français déployés au Sahel et au Sahara. En un an, 200 jihadistes ont été tués, dont « une douzaine de cadres », se félicite-t-on à la Défense. Cependant, en 2015, le sud de la Libye reste la principale source de préoccupation de l'armée française dans la région, ainsi que des pays partenaires.



C'est au Camp Kosseï, la base française de Ndjamena, que Jean-Yves Le Drian fêtera la nouvelle année avec les militaires français de l’opération Barkhane. Environ 1 300 militaires français de l'armée de l'air et de l'armée de terre y sont basés. Avant cela, le ministre de la Défense aura rencontré le président tchadien Idriss Déby qui l'a personnellement invité à la fête de l'armée tchadienne à Amdjarras, dans l’est du pays, près de son village natal de Berdoba.

Après le Tchad, cap ensuite sur le Niger, et plus précisément Niamey, la base des drones de l'armée française où un troisième Reaper acheté aux Etats-Unis devrait prochainement arriver. Niamey, c'est aussi l'aéroport de débarquement des soldats français qui se déploient dans la partie ouest de la zone d'action de l'opération Barkhane. Dans la capitale nigérienne, Jean-Yves Le Drian rencontrera le président Mahamadou Issoufou qui, comme son voisin tchadien, appelait ces derniers jours à une intervention urgente contre les groupes jihadistes dans le sud libyen.

La dernière étape sera Gao, au Mali, porte d'entrée vers l'extrême nord du pays d'où opèrent encore certains groupes armés jihadistes. Jean-Yves Le Drian rendra notamment hommage aux dix soldats français tués en opération au Mali depuis le 11 janvier 2013.


Rfi.fr

Mercredi 31 Décembre 2014 - 12:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter