France: Les voyages critiqués du couple Sarkozy

Petit rappel des voyages du président qui ont suscité des polémiques, du Mexique à Malte en passant par la Jordanie.



Nicolas Sarkozy et Carla Bruni-Sarkozy lors d'un dîner officiel à Mexico, le 9 mars. (Reuters)
Nicolas Sarkozy et Carla Bruni-Sarkozy lors d'un dîner officiel à Mexico, le 9 mars. (Reuters)

Mars 2009: Mexique

A la veille de sa visite officielle au Mexique, le couple présidentiel a séjourné dans la station balnéaire de Manzanillon sur la côte sud-ouest du pays. Ils se sont installés dans une somptueuse villa qui aurait, selon le site Purepeople, été gracieusement mise à leur disposition par le milliardaire Roberto Hernandez Ramirez. L'immense propriété est nichée au coeur d'une réserve naturelle. Roberto Hernandez Ramirez est l' ancien président du Banco nacional de Mexico (Banamex), seconde banque du Mexique qu'il a revendu à Citigroup et dont il est aujourd'hui membre du conseil d'administration.
Rue89 rappelle que dans les années 1990, le milliardaire a été soupçonné au Mexique de faire transiter par ses propriétés de la cocaïne sud-américaine et de participer au blanchiment d'argent.

Décembre 2008: Brésil

A la suite de son voyage officiel au Brésil, Nicolas Sarkozy est allé passer quelques jours avec son épouse à l'hôtel Txai Resort d'Itacaré, dans l'État de Bahia: un cinq-étoiles paradisiaque. "L'un des plus élégants du Brésil", selon Le Parisien. "Le site du très sérieux quotidien libéral O Globo a publié une photo du couple tout de Nike vêtu en train de faire son footing sur la plage d'Itacarezinho", rapporte Gala. 20minutes raconte comment quelques voisins du luxueux hôtel se sont plaints de ne pas pouvoir pêcher pendant deux jours en raison de la présence d'une frégate qui patrouillait le long des côtes, pour cause de sécurité.

Août 2008: Cap-Nègre

Le couple présidentiel a passé l'essentiel de ses trois semaines de repos dans la propriété de la famille Bruni-Tedeschi, située à la pointe du cap Nègre, sur la commune du Lavandou (Var), une vaste résidence comprenant neuf chambres. Résidence où, après Jacques Chirac, il a reçu Rania de Jordanie et Bono. Quelque temps plus tard, Mediapart rapportait une enquête de Var Matin détaillant l'implication personnelle du président de la République dans le dossier du raccordement de la propriété de sa belle-famille au tout-à-l'égout.

Janvier 2008: Jordanie

"Un homme et une femme visitent Pétra en amoureux. Ils sourient, ils la jouent détendus. Lui en jean et pull zippé, lunettes de pilote; elle, très classe, lunettes pare-brise à l'italienne, col roulé et veste de cuir noir ... Les appareils photo crépitent. La caméra tourne" ironise Claude Weill dans le Nouvel Obs. "c'est l'avion du roi de Jordanie qui est venu chercher le président de la République et c'est lui qui le ramènera dimanche" pour couper court à d'éventuelles critiques sur le coût de ce déplacement privé rapportait LCI.
Source: L'Express

L'Express

Mercredi 11 Mars 2009 - 23:33




1.Posté par MICHEL LE BRIS le 12/03/2009 15:46
PENDANT CE TEMPS
IL Y EN A QUI BOSSE..........

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter