France-Sénégal : vers la simplification des demandes de visas ?

Le Président français s’est exprimé ce vendredi 12 octobre à l’Assemblée nationale sénégalaise. Suite au refus opposé aux demandes de visas français d’une dizaine d’artistes sénégalais et à des centaines d’étudiants, des Sénégalais avaient promis de porter des brassards rouges lors de la visite du Président français François Hollande à Dakar pour lui manifester leur colère. Mais le président français a promis de faire plus que son prédécesseur Nicolas Sarkozy en matière d’immigration.



France-Sénégal : vers la simplification des demandes de visas ?
En visite de quelques heures à Dakar, le président français François Hollande, était très attendu sur sa nouvelle politique d’immigration. Devant les députés sénégalais, le président Hollande a fait part de sa désapprobation de la politique d’immigration choisie mise en place par son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, « la solidarité c’est le co-développement, qui ne peut être réduite à la seule question migratoire. J’entends mettre fin à ce paradoxe absurde, qui fait que la France dans un passé récent, a trop souvent fermé la porte à ceux-là même qui voulaient y créer des emplois, y développer les échanges, participer à l’effort de recherche ou de création artistique », s’indigne le chef de la République française. Une politique, selon lui, qui a brisé le rêve de nombreux Sénégalais. Sur l’obtention des visas dans les plus brefs délais, le Président français dira, « je souhaite que les procédures administratives soient simplifiées pour les étudiants, dès lors qu’ils sont motivés, talentueux, capables de subvenir à leurs besoins, mais aussi pour les artistes et les créateurs. Votre ministre de la Culture, Youssou N’Dour m’a alerté. J’ai entendu son appel », mentionne François Hollande.

Durant les cinq dernières années, de nombreux Sénégalais, en majorité des artistes et les étudiants, ont vu leurs demandes de visas refusées qui souhaitent se rendre en France. La semaine dernière, des milliers de Sénégalais étaient prêts à porter des brassards rouges en signe de protestation contre cette politique drastique d’octroi des visas aux Sénégalais par les autorités françaises. Mais certaines autorités sénégalaises ont conseillé aux présumés manifestants d’avorter leur manifestation car Hollande changerait radicalement cette politique.

Le Président français veut aussi relancer des relations entre l’Afrique et la France qui se sont détériorées ces dernières années. « Pour amplifier encore la croissance africaine, je veux aussi établir entre l’Europe et l’Afrique des relations commerciales plus équitables. Je considère que la position des pays africains dans la négociation des Accords de Partenariat Economique n’a pas été assez prise en compte. Cette discussion s’est enlisée. Je suis favorable à ce que nous la relancions sur de nouvelles bases, avec des conditions de calendrier et de contenu plus favorables pour les pays africains », a fait savoir François Hollande.

Source :Afrik.com



Mardi 16 Octobre 2012 - 09:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter