France : la loi de programmation militaire présentée en Conseil des ministres

En France, les ministres se réunissent ce vendredi 2 août pour la dernière fois avant quelques jours de vacances et ils se pencheront sur la nouvelle loi de programmation militaire. Le texte fixe les grandes lignes du budget des armées jusqu'en 2019. A priori, rien ne change pour les trois ans à venir : le budget de 31,4 milliards d'euros est maintenu. Mais pour atteindre ces objectifs, la France prévoit de se séparer de 34 000 personnes.



Préserver le taux d'équipement et le niveau d'entraînement des armées figure au rang des priorités pour le ministère de la Défense. AFP/Migulel MEDINA
Préserver le taux d'équipement et le niveau d'entraînement des armées figure au rang des priorités pour le ministère de la Défense. AFP/Migulel MEDINA
24 000 suppressions d'emplois supplémentaires viennent s'ajouter aux 10 000 héritées par la précédente loi de programmation militaire. Cela devrait permettre au ministère de la Défense de dégager presque 4,5 milliards d'euros.
La majorité des suppressions d'emplois se feront dans les premières années, à raison d'environ 7 500 par an. Les forces opérationnelles seront préservées, avec seulement 8 500 postes supprimés. Et le reste de l'effort sera fourni par les états-majors et l'administration.
L'investissement dans les équipements, quant à lui, est maintenu : près de 103 milliards d'euros sur la période 2014-2019. Pour le gouvernement, l'industrie de défense est une composante essentielle de l'autonomie stratégique de la France.
D'autre part, l'enjeu économique est de taille. Cette industrie représente 165 000 emplois, dont 20  000 hautement qualifiés. Dans ce secteur, 4 000 entreprises de haute technologie réalisent un chiffre d'affaires de 15 milliards d'euros.
Plus d'équipement donc, pour moins d'hommes. - Dans ce contexte de contraction de l'économie, le gouvernement a dû prendre le parti de la recherche et du progrès technologique pour maintenir son armée dans l'élite mondiale.

Source : Rfi.fr

Dépéche

Vendredi 2 Août 2013 - 11:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter