France: le gouvernement sonne la bataille pour l'emploi et l'économie

La rentrée du gouvernement se fait sur les chapeaux de roues.Jeudi 3 janvier, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a sonné la mobilisation pour l'emploi et présenté le calendrier des réformes. Ce vendredi matin, le gouvernement passe aux travaux pratiques avec deux séminaires sur l'emploi et la situation économique. Une manière pour le président Hollande de montrer qu'il tient fermement la barre pour redresser la situation sur le front de l'emploi.



France: le gouvernement sonne la bataille pour l'emploi et l'économie

Il en fait la «Grande bataille» de 2013 et promis «l'inversion des courbes du chômage d'ici à la fin de l'année». Une tâche immense, un défi extrêmement risqué. Alors François Hollande n'hésite plus à monter en première ligne, à mettre -comme on dit - les mains dans le moteur. Ce vendredi matin, c'est donc lui qui ouvrira à l'Elysée le premier des deux séminaires gouvernementaux consacrés à l'emploi et à la situation économique.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault poursuivra ensuite à Matignon. Mais dès jeudi, en conseil des ministres, le président Hollande a clairement mis en garde ses ministres, les enjoignant «d'agir en équipe», sous l'autorité du Premier ministre. En clair, il n’est pas question que se reproduisent les couacs de communication qui ont émaillés les sept premiers mois du gouvernement.

Mis en difficulté par l'annulation de la taxe à 75%, et toujours au plus bas dans les sondages, François Hollande sonne ainsi la mobilisation générale et, comme ses ministres, il entend désormais se rendre plus souvent en régions auprès des Français pour faire la pédagogie des réformes.

L'année 2013 -qui ne compte aucune élection- lui offre, espère-t-il, une vraie fenêtre de tir pour tenter de regagner la confiance perdue de son électorat avant le crucial scrutin crucial des municipales en 2014.

La feuille de route de Jean-Marc Ayrault

La feuille de route du Premier ministre et son calendrier des réformes sont conformes aux voeux présentés par François Hollande : croissance, emploi, formation professionnelle et éducation. Pour ce qui est de la lutte contre le chômage,  Jean-Marc Ayrault compte sur les nouveaux dispositifs que sont les emplois d'avenir et les contrats de génération.

De plus, d'ici fin janvier, le gouvernement doit boucler les négociations entre partenaires sociaux sur la réforme du marché du travail. Mais pour que l'emploi redémarre, il faut créer des conditions de croissance, et tous les ministres sont priés de concentrer leurs efforts dans cette direction.

En ce qui concerne les comptes publics, le gouvernement garde le cap de 0,8% de croissance en 2013 avec le maintien des déficits publics en dessous des 3% du PIB.

Source : Rfi.fr
 


Dépêche

Vendredi 4 Janvier 2013 - 08:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter