France: un budget 2014 qui fait la part belle aux entreprises

Le gouvernement français a dévoilé mercredi 11 septembre les orientations pour le budget pour 2014. Bâti sur une prévision de croissance de 0,9 %, il prévoit 15 milliards d'économies, et 3 milliards de recettes supplémentaires. Les entreprises sont épargnées.



Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, face à l'Assemblée nationale, le 4 septembre 2013. REUTERS/Charles Platiau
Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, face à l'Assemblée nationale, le 4 septembre 2013. REUTERS/Charles Platiau
C'est une révolution culturelle à gauche », lâche un proche conseiller de François Hollande. Jamais un tel niveau d'économies n'avait été réalisé en France. Jamais les entreprises n'avaient à ce point été «chouchoutées» par un gouvernement socialiste, au nom de la lutte pour l'emploi. Elles sont épargnées par les hausses d'impôts.
Pour encourager la reprise, le coût du travail ne devrait pas augmenter. C'est ce qu'ont promis les ministres de l'Economie et du Budget en présentant le projet de loi de Finances 2014.
Pas suffisant pour alléger les charges qui pèsent sur les entreprises françaises, estime Bernard Cohen Hadad, président de la commission de Financement des entreprises à la CGPME : « Les entreprises ne se payent pas de mots. Elles ont besoin de réalité quotidienne. Aujourd’hui, la France a une dette phénoménale. Et paradoxalement on voit bien qu’une partie des charges sont payées par les plus petites entreprises et des entreprises moyennes. Compte tenu de la réduction des marges et de nos bénéfices, nos entreprises ne peuvent plus vivre en étant taxées davantage. »
Les foyers les plus modestes épargnés
De fait, la pause fiscale promise par François Hollande ne concernera pas les ménages,

Source : Rfi.fr
 

Dépéche

Jeudi 12 Septembre 2013 - 14:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter