François Hollande inaugure le Mucem à Marseille, nouveau phare des cultures méditerranéennes

Le président de la République François Hollande inaugure ce mardi 4 juin, à Marseille, le Mucem, le Musée des civilisations d'Europe et de Méditerranée. Il s'agit du premier musée au monde consacré aux civilisations méditerranéennes. C’est aussi la première fois qu’un musée national est intégralement transféré en région. Mais ce qui en fait l’originalité, c’est aussi son architecture.



Le Mucem à Marseille, relié par une passerelle au fort Saint-Jean (à gauche).
Le Mucem à Marseille, relié par une passerelle au fort Saint-Jean (à gauche).
Le Mucem est un musée qui épouse la mer. Rudy Ricciotti, magicien du béton, a conçu un bâtiment d'ombre et de lumière. Des résilles de béton noir enveloppent le bâtiment comme une coque, et offrent ainsi l'intérieur du musée au soleil et à la Méditerranée. Le Mucem, relié à la terre grâce à une passerelle rejoignant le fort Saint-Jean, offre autant d’espaces d’exposition dans la vieille pierre du fort que dans la partie moderne de l'architecte Ricciotti.
C'est une approche des cultures méditerranéennes à travers l'ethnologie, les religions, l'histoire récente qui est proposée dans ce nouveau musée. Au Mucem, il y a l'exposition permanente mais aussi des expositions temporaires. Comme celle où est mis en avant le rôle fondamental de la femme dans les pays méditerranéens. Une autre exposition remarquable intitulée Le Noir et le Bleu, un rêve méditerranéen crée la surprise : le bleu comme la mer, la peinture de Miro ; le noir comme les guerres qui déchirent la Méditérranée, comme la peinture de Goya.
Le Mucem est un musée du XXIème siècle qui tente de montrer l'Histoire à travers les différents points de vue. Rêve d'une Méditerranée en paix et dans le dialogue : c'est en tout cas l'utopie du Mucem.
L’accès libre à ses terrasses, voulu par l’architecte Rudy Ricciotti, ainsi qu’à l’espace naturel, se veut une incitation à la découverte, pour que les visiteurs qui poussent pour la première fois la porte d’un musée, pénètrent dans les salles d’exposition, sans appréhension.

Source : Rfi.fr

Dépéche

Mardi 4 Juin 2013 - 14:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter