Francophonie: les coulisses du sommet

Abdou Diouf, l’actuel secrétaire général de l’OIF, qui arrive à la fin de son deuxième mandat le 31 décembre 2014. Plusieurs candidats sont en lice, mais on ne parvient pas au consensus. Entre tractations, déclarations politiques et tensions. C’est une rencontre aux multiples enjeux.



Entrée du centre de conférence international Abdou Diouf où se déroule le XVe sommet de la Francophonie, à Dakar au Sénégal, les 29 et 30 novembre 2014.
Entrée du centre de conférence international Abdou Diouf où se déroule le XVe sommet de la Francophonie, à Dakar au Sénégal, les 29 et 30 novembre 2014.

Un profil rare

« Un ex-président pour parler aux présidents », c’est ce qui se murmure dans les couloirs du sommet. Et personne ne semble avoir aujourd’hui un profil qui se démarque pour faire l’unanimité. Mais une candidature de dernière minute n’est pas à exclure. Des rumeurs ont évoqué les noms de l’ancien maire de Paris, Bertrand Delanoë, de l’ancien secrétaire général de l’ONU, Koffi Annan ou encore de l’ancien président libanais Michel Slieman.

« La guerre de succession »

Il n’y a toujours pas de consensus pour le choix du successeur d’Abdou Diouf à la tête de l’institution internationale. A l’ouverture des travaux ce matin, du côté de l’OIF, une source dit désormais s’attendre à tout : un sixième candidat sorti du chapeau, un vote pour départager ou encore un intérim. C’est une première dans l’histoire de l’organisation : les deux premiers secrétaires généraux avaient fait l’objet d’un plébiscite.



Dimanche 30 Novembre 2014 - 11:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter