Fraude sur l’électricité : La SIPLAST de Zoheir Wazni épinglée

Zoheir Wazni est de nouveau mêlé dans une autre affaire. Après celles des contentieux auprès des banques établies au Sénégal, la Société Industrielle des Plastiques du Sénégal (SIPLAST) dont il a le contrôle, est épinglée de fraude sur l’électricité pour lequel il a transigé à hauteur de 800 millions de F CFA avec la Société nationale d’électricité (SENELEC) qui a découvert le pot aux roses.



La SIPLAST, une société  contrôlée par  Zoheir Wazni, a été épinglée pour fraude sur l’électricité par la SENELEC. C’est à la suite d’une inspection que la SENELEC a découvert que ces compteurs avaient été traficotés pour leur permettre de payer des factures moins chères.

Selon « Libération », SIPLAST à qui SENELEC réclamait 800 millions de F CFA pour tout préjudice subi, a reconnu les faits puisque la Direction avait transigé pour éviter une procédure judiciaire qui pourrait bien faire des dégâts. Cette boîte qui est en situation de liquidation, n’a pas respecté ses engagements puisqu’à la suite de la transaction, elle n’a versé à SENELEC que quelques 500 millions de F CFA. 


Mardi 22 Mars 2016 - 09:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter