Fraude sur les transferts de crédit téléphonique : la DIC sur les traces de TIGO, 7 arrestations



Fraude sur les transferts de crédit téléphonique : la DIC sur les traces de TIGO, 7 arrestations
 Le deuxième opérateur de téléphonie au cœur d’un scandale. Il s’agit d’une énorme fraude autour des transferts de crédit. Quatre (4) employés de Tigo et trois (3) vendeurs ont été mis aux arrêts entre Touba, Mbacké et Thiaroye par la Division des Investigations Criminelles (DIC). Tout se jouait à l’interne et la Direction générale n’y a vu que du feu. Les agents incriminés, auraient travaillaient le système tel que « lorsque par exemple leurs complices, vendeurs transfèrent 300.000 F CFA à un client, le transfert se fait mais il n’est pas débité ».


En clair, dévoile « libération », « l’achat est effectué mais le produit de la vente n’est pas défalqué de la carte. Du coup, ce sont des centaines de millions qui se sont volatilisés d’autant que les recoupements de la DIC ont permis de voir que le réseau est actif depuis belle lurette ». Dans tous les cas, les sept (7) mis en cause ont été mis à la disposition du parquet de Dakar.


Jeudi 19 Juin 2014 - 13:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter