Fraudes fiscales au Burkina: les membres d'une commission d'enquête parlementaire installés (CNT)

Le Conseil national de la transition (CNT), organe législatif de la transition burkinabè, a installé vendredi les membres de la commission d’enquête parlementaire sur "les fraudes fiscales et les restes à recouvrer des régies des recettes", indique une note de son service de communication.



Installation des Mbres de la commission d'enquête parlementaire
Installation des Mbres de la commission d'enquête parlementaire

Au nombre de huit, ces membres sont "issus des groupes constitués du CNT" et ont été retenus sur la base "de leur profil adapté et de leurs expériences en lien avec les questions à résoudre", selon la note transmise à ALERTE INFO samedi.

 

Le 30 juin, les députés de la transition ont examiné et adopté une proposition de résolution portant création d’une commission d’enquête parlementaire sur "les fraudes fiscales, les restes à recouvrer des régies des recettes ainsi que les chèques revenus impayés du Trésor".

 

La création de cette commission d’enquête résulte d’"une décision prise par l’organe législatif de la transition de combattre les pratiques de gabegies, de népotisme, d’enrichissement illicite et de corruption", stipule le communiqué.

 

"L’exercice consistera à identifier les débiteurs du trésor public aux fins de réclamer les dus", et "de créer les conditions pour un respect rigoureux des règles économiques", poursuit le document.

 

Depuis 2012 au Burkina, il ressort que "les mauvaises pratiques économiques ont provoqué un préjudice estimé à plus d’un milliard de francs CFA par an", selon la note du CNT.


ALERTE INFO

Samedi 11 Juillet 2015 - 13:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter