Fronde au Pds : La médiation est lancée

​Le combat lancé par Modou Diagne Fada et Cie inquiète certains cadres du Parti démocratique Sénégalais (Pds). C’est la raison pour laquelle des responsables de ce parti et pas des moindres, ont décidé de jouer à la médiation pour essayer de rapprocher les positions entre le Pape du Sopi et le président du groupe parlementaires des «démocrates et libéraux».



Fronde au Pds : La médiation est lancée
 «C’est une famille et nous faisons face à situation délicate. Il faut que nous allions dans le sens de nous retrouver pour travailler à reconquérir le pouvoir». Ces propos sont de l’un des médiateurs qui tentent de «réconcilier», Me Abdoulaye Wade avec les frondeurs, qui s’est confié à l’Observateur. Et de poursuivre : «Nous sommes déjà entrés en contact dimanche, avec  Modou Diagne Fada, il doit rencontrer Me Wade mais je ne sais pas quand». Mais le travail risque d’être difficile et les médiateurs le reconnaissent : «Pour le moment, nous ne pouvons pas dire que cette médiation va aboutir, parce que les concernés sont encore figés sur leur position».

Du coté des proches de l’ancien président de la République, on crie à une manipulation «orchestrée par Macky Sall». Ce qui selon eux «doit les ramener à la raison», d’autant plus que « ce n’est pas le moment opportun pour restructurer le Pds», car, «le Comité directeur a déjà donné son accord au Secrétaire général national, Me Abdoulaye Wade de maintenir son poste jusqu’après les élections de 2017».

La médiation, même si ses initiateurs affirment que «ce n’est pas sur la demande de Wade», n’en demeure une aubaine pour l’ancien président de la République, si toutefois elle réussit. En effet, après le départ de grosses pointures telles que Souleymane Ndéné Ndiaye, la fronde vient au mauvais moment, affaiblissant encore plus le Pds et son Commandant en chef.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 3 Juin 2015 - 09:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter