Fronde au Rewmi : Oumar Sarr et Cie ne veulent plus d'Idrissa Seck



Le syndrome de mise au Parti Démocratique Sénégalais (PDS) aux portes de chez Idrissa Seck. Oumar Sarr et Cie ne badinent pas. Exprimant un « besoin de remettre les choses sur les rails », ils ne reconnaissent plus Idrissa Seck. «Le sens vers lequel nous voulons aller, c’est de l’enlever totalement de cette direction parce que nous pensons que la manière dont il gère Rewmi n’est pas digne du parti », campe le député qui exige la tenue du Congrès.

 
 «J’ai contacté la presque totalité des responsables dans le département et même à l’étranger. Les consultations ont abouti à un besoin de remettre les choses sur les rails. Et nous nous sommes dits en responsables, rassemblons-nous autour de ce que nous allons appeler un groupe qui va refonder notre parti sur de nouvelles bases avec bien sûr le respect de la gestion démocratique. Le parti est à la dérive, nos rangs se dégarnissent. Nous avons décidé de faire ce « ndeup » pour faire une thérapie, arrêter la saignée et repartir sur de nouvelles bases.


Il est président du parti mais le sens vers lequel nous voulons aller, c’est de l’enlever totalement de cette direction parce que nous pensons que la manière dont il gère Rewmi n’est pas digne du parti. On ne doit pas oublier pourquoi nous avons créé Rewmi. Puisqu’il ne répond plus à nos aspirations, avec une gestion plus ou moins patrimoniale, rien ne nous empêche de ne plus reconnaître l’autorité du président et d’aller vers un Congrès, … », déclare Oumar Sarr sur la Rfm. 


Samedi 13 Juin 2015 - 12:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter