Front du Non "Ñani bañna" : «Il n’a jamais été question de remettre en cause la légitimité du président de la République.

Le Front du Non "Ñani bañna" avait appelé à voter Non à la réforme proposée par le chef de l’Etat Macky Sall. Mais cet appel ne concernait en rien sa légitimité. C’est ce qu’ont déclaré Me Mame Adama Guèye et Cie qui ont organisé, cet après-midi, une conférence de presse pour se prononcer sur le référendum.



 «Pour nous, Front du Non «Ñani bañna», il n’a jamais été question de remettre en cause la légitimité du président de la République en demandant son départ, même si nous étions conscients que les questions posées au référendum étaient utilisées à d’autres fins, à savoir légitimer son reniement historique », ont-ils déclaré à l’entame de leurs propos.

Ces précisions découlent de leur souhait de se départager des «autres Non », notamment celle de l’opposition, a déclaré Thiat du mouvement Y en a marre : «Nous pouvons avoir des points de convergences avec eux, (membres de l’opposition)», soutient-il. Et de rappeler que leur posture consistait à s’opposer à la volonté du Président Macky Sall «de vouloir systématiquement obtenir un plébiscite avec achat de conscience, qui a créé cette forte tension durant la campagne et le vote».

Me Mame Adama Guèye et Cie ont profité de l’occasion pour «remercier » le peuple, et leur rappeler que ce référendum «a été détourné pour servir à consacrer la légitimité du président de la République et de sa majorité après son wax waxeet sur la durée de son mandat».

Ousmane Demba Kane

Mardi 22 Mars 2016 - 17:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter