Frontière gambienne: des "bana-bana" Sénégalais se plaignent du marquage à la culotte de la Douane



«Les douaniers de Toubakouta nous fatiguent beaucoup. A chaque fois qu’on met les pieds dans ce secteur avec notre marchandise achetée en Gambie, ils la saisissent», se plaint le porte-parole des «bana-bana» (commerçants) qui met en avant la «vente libre de l’arachide» en Gambie.

La vente n’est pas aussi libre que cela, renseigne le chef de la subdivision des Douanes de Kaolack, sur la Rfm.

«L’article 79 du Code des douanes dit que toute importation est soumise au passage forcé à un point de Douane, une unité de douane ou un point de dédouanement alors si vous passez par des voies détournées, cela veut dire que vous contourner la voie légale qui a été tracée», tranche le Colonel Abdoulaye Ndiaye.


Vendredi 3 Février 2017 - 11:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter