Funérailles de Mohamed Ali: vexé de l'accueil, Erdogan est rentré chez lui



Le président turc Recep Tayyip Erdogan qui devait assister aux funérailles de Mohamed Ali a décidé d’écourter son séjour à Louisville (Kentucky, centre), vexé par l’accueil que lui ont réservé les organisateurs. Erdogan s’était vu refuser avant cette visite de prendre la parole à l’occasion de la cérémonie qui doit avoir lieu ce vendredi. L’homme fort de Turquie accompagné notamment de son gendre, Berat Albayrak, qui est ministre de l’Energie, a assisté jeudi à la veillée mortuaire puis a décidé d’écourter brusquement son séjour qui devait initialement se poursuivre jusqu’à vendredi soir. Le président turc aurait été particulièrement vexé qu’on lui ait refusé de déposer sur le cercueil du boxeur un morceau de l’étoffe noire ornée de versets coraniques, la Kiswa, qui recouvre la Kaaba, construction cubique au centre de la grande mosquée de La Mecque.


Vendredi 10 Juin 2016 - 10:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter