Furie de la mer: des tombes déterrées à Rufisque



En colère, la mer a dévasté presque tout sur son passage hier. Mêmes les morts ont été tourmentés à Rufisque plus précisément à Diokhoul Kao. Les habitants de la localité sont brisés avec cette intrusion des vagues. En effet, des tombes ont été déterrées par la puissance des vagues qui ont fait tomber le mur de clôture. Avec ce triste décor, les populations sont dépassées par les événements. Même sentiment à Bargny, localité visiblement plus touchée. De Goudialanca à Ndiaga Samb en passant par Miname, des dizaines de maisons sont emportées. Sur le littoral, presque aucune concession n’a échappé aux vagues. Les populations réclament de véritables digues de protection.


Entre Thiaroye sur mer et Hann montagne, ce sont plus de 200 maisons qui sont détruites, deux (2) stations hors service, deux (2) bateaux et plusieurs pirogues endommagés, décompte « l’Observateur ». A Mbao, c’est un cargo de transport de pétrole qui a échoué sur la terre ferme. A Mbour, des pontons et façades d’hôtels sont touchés. "Seul l'Etat détient la solution durable et définitive", a réagi le maire de Mbao, Abdoulaye Pouye. 


Mardi 1 Septembre 2015 - 10:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter