Futur commissariat de Sédhiou : les autorités s’attaquent à l’insécurité.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique a procédé hier à Sédhiou, à la pause de la première pierre de la construction du Commissariat de police. Selon Abdoulaye Daouda Diallo, qui déclare être venu de la part du chef de l’Etat, ce commissariat est la concrétisation du vœu Macky Sall de garantir la sécurité des habitants de cette commune ainsi que de leurs biens.



Futur commissariat de Sédhiou : les autorités s’attaquent à l’insécurité.
«Je suis venu avec celui qui est chargé de la construction. Le Président lui a dit qu’en tout et pour tout, vous n’allez pas dépasser six mois pour terminer ce commissariat». Ces propos sont du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, qui procédait hier à la pose de la première pierre du futur commissariat de police de Sédhiou.
 
Pour réaffirmer cette détermination à faire respecter les délais, Abdoulaye Daouda Diallo déclare : «je vais vous donner rendez-vous dans six mois pour venir inaugurer le commissariat, pour que vous ayez plus de sécurité. Vous n’aurez plus besoin de vous déplacer pour aller chercher des passeports et des cartes d’identité »
 
Ce nouveau commissariat de police de la commune de Sédhiou va permettre d’alléger le travail de la gendarmerie, selon lui. Car avec sa  construction : «notre chère gendarmerie pourra s’occuper du reste de la région».
 
Les délais fixés pour terminer les travaux de ce commissariat ne font pas peur à l’entrepreneur. En effet, ce dernier  s’engage «à réaliser cet ouvrage dans les six mois qui vont venir comme je l’ai fait à Kédougou. Le crédo de notre entreprise est de travailler avec la population locale».
 
Il faut dire que la construction de ce commissariat est une vielle doléance de la population locale, car la commune enregistre de nombreux actes délictuels.

Ousmane Demba Kane

Dimanche 15 Novembre 2015 - 08:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter