Gabon: Jean Ping confiant après le ralliement de deux ténors de l'opposition

Les choses se précisent au Gabon à l'approche de la présidentielle du 27 août. Deux ténors de l'opposition, Guy Nzouba Ndama et Casimir Oyé Mba, retirent leurs candidatures et appellent à voter Jean Ping contre Ali Bongo. L'accord de l'opposition a été officialisé lors d'un meeting à Libreville. L'ancien président de la Commission africaine se dit prêt à affronter le chef de l'Etat dans les urnes.



 
« Il s'agit de partir ensemble en campagne avec moi comme chef de file », assure Jean Ping. Le candidat de l'opposition insiste sur le fait que la campagne se fait désormais « ensemble ». « Je suis chef de file parce qu'il faut un général. Et le général ne va pas seul dans une bataille comme celle-là. Il y va avec ses coéquipiers », ajoute-t-il.
 
Concernant la nature de l'accord signé avec Casimir Oyé Mba et Guy Nzouba Ndama, Jean Ping reste vague. « Vous allez connaître les détails de cet accord, promet-il. Cet accord est un accord qui nous permet d'aller en campagne, d'envisager tout le déroulement, avant, pendant et après. »
 
L'ancien président de la Commission de l'Union africaine s'est aussi montré serein quant à l'issue de la présidentielle du 27 août. « Quel que soit celui qu'on aurait pris à la tête de cette coalition, il aurait gagné, parce qu'Ali [Bongo] ne peut pas gagner, martèle l'opposant. Il ne va gagner qu'avec la fraude, mais nous l'attendons au tournant. Il a d'ailleurs déjà proclamé qu'il gagnera avec 53% des voix ! Tout le monde le sait ! Et nous savons qu'il a des procès verbaux déjà préparés. La stratégie, c'est de le battre, de protéger nos urnes, nos résultats, d'avoir des brigades anti-fraudes, de veiller à tout. Et nous allons le coincer par tous les moyens. »


Source: Rfi.fr


Mercredi 17 Août 2016 - 08:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter