Gala de lutte Baol Production : des combats palpitants aux verdicts très contestés

Il faudrait encore recourir à l’arbitrage du Cng pour confirmer ou infirmer la victoire acquise hier, lundi 25 juin, aux dépens de Amanekh de l’écurie Lébougui de Rufisque après un palpitant combat. Dans les autres affiches proposées par Baol production, le public qui s’est déplacé au stade Demba Diop, a eu droit à d’intenses combats mais aux verdicts tout aussi contestés. A côté du Fassois, Pape Mor Lô de l’écurie sacou Xam Xam s’est illustré en dominant à l’usure Tapha Boy Bambara de l’école de lutte Boy Bambara, Siteu de Lansar a usé de sa ruse pour terrasser Narou Sogas et Pape Sène de l’école de lutte Mbaye Fall est venu à bout de Yanda ( Parcelles Mbollo) .



Gala de lutte Baol Production : des combats palpitants aux verdicts très contestés
Lac Rose fait plier Amanekh : Le camp rufisquois conteste

La confrontation entre Lac Rose de Fass et Amanekh a tenu  ses promesses hier, au stade Demba Diop pour le compte du drapeau Pape Diop. Les deux adversaires ont livré un combat palpitant avec au bout une victoire du Fassois. Une victoire toutefois qui a été fortement contestée par le camp du lutteur rufisquois estimant avoiir été délesté d’une victoire. Surtout après l’action qui a été amorcée par Amanekh et qui s’est terminé par une chute de Lac Rose  derrière les sacs.  Dans cette opposition, le tonique Requin de Rufisque n’a laissé aucun répit au Fassois. Aussitôt le coup de sifflet a retenti qu’il s’engouffre dans la garde de son adversaire avant d’engager un long corps à corps ponctué par des crochets.  A la suite d’une action très disputé, Lac Rose, plus offensif, déroule sa stratégie en pourchassant son adversaire. Mais il sera surpris par une action qui se termine par une chute derrière les sacs délimitant l’arène. Chute ou pas chute ? L’arbitre intimera aux deux lutteurs de reprendre le combat. Visiblement essoufflé, le Requin de Rufisque ne résiste toutefois pas à la charge du Fassois et s’affale au sol. C’est la 2e défaite consécutive essuyée par l’espoir Rufisquois après celle concédée devant Gouy Gui.

Pape Mor Lô s’offre Tapha Boy Bambara à l’usure

Pape Mor Lô de l’écurie Xam Xam s’est emparé du drapeau dédié à feue Ndéye Marie Ndiaye en terrassant Tapha Boy Bambara.  Comme son compère Thiat, battu la veille par Zarco, le lutteur de l'école Boy Bambara de Grand Dakar n’a pas réussi son retour après plus de deux saisons d’absence. Ce n’est toutefois pas l’engagement qui a manqué à Tapha Boy Bambara. Le lutteur de Grand Dakar est ainsi parvenu, à l’aide de ses coups de poings, à installer la bagarre et à enrayer toutes les actions initiées par le poulain de Birahim Ndiaye. Il ne faisait que différer une chute qui va survenir sur un rapide placage réussit par Pape Mor  Lô après sept minutes de combat. Tapha Boy Bambara, qui a également contesté le verdict,  entend ainsi introduire un recours au niveau du Cng de lutte. Après deux défaites enregistrée devant Tidiane Faye de Lansar et Lac Rose de Fass, Pape Mor Lô se remettait lui en selle et se  replace idéalement pour la prochaine saison.

Siteu bat Narou Sogas : La ruse pour s’imposer

 Pour le compte du drapeau du footballeur El Hadji Diouf,  Siteu de Lansar  a pris le meilleur sur Narou Sogas de l’écurie  Xam sa cossan. C’est au bout d’un combat  à la fois intense et  mais assez équilibré. Le populaire lutteur de l’écurie Lansar a dû user de sa ruse pour se défaire d’un coriace adversaire qui lui tenu la dragée haute. C’est  au prix d’un long corps à corps, que Sitteu a ainsi  trouvé la faille en réussissant une prise pour entraîner son  vis-à-vis au sol. Même si le verdict a été favorable au lutteur de Lansar, Narou Sogas n’a pas manqué à son tour de fustiger le verdict. Le pensionnaire de Lansar, enregistre pour sa part sa septième victoire en huit combats. Auparavant Pape Sène de l’écurie Mbaye Fall s’était montré expéditif en dominant en moins d’une minute Yanda de Parcelles Mbollo.
 
Sudonline
 


Mardi 26 Juin 2012 - 11:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter