Galsène live Tour festival, pour la promotion de la Culture sénégalaise en France

Hier s'est tenue à Dakar une conférence de presse organisée par les promoteurs du Galsène live tour festival. Ils faisaient face à la presse pour présenter leur projet et dérouler leur programme.



Galsène live Tour festival, pour la promotion de la Culture sénégalaise en France
Faire la promotion de la culture africaine en général et sénégalaise en particulier est l’un des objectifs de Galsene live tour festival. Une initiative de jeunes Sénégalais vivant dans la région nord française regroupés autour de l’association africa drum’s en collaboration avec une association basée au Sénégal, Thiossane production. Le théâtre Sébastopol de Lille recevra le 20 novembre le concert de clôture de l’étape française après celui d’ouverture aux docks de Paris. Ses promoteurs ont tenu hier une conférence de presse à Dakar pour annoncer le programme et avancer leurs ambitions.

En sa deuxième édition, ce festival est le point de rencontre de beaucoup de jeunes artistes africains. Ainsi, cette année les rappeurs sénégalais Xuman et Fata, présents hier à la conférence de presse, seront de la partie. Ils seront aux côtés d’autres rappeurs dont ceux du groupe Banlieuzart de la Guinnée. Titi et Mirma doivent assurer la partie Mbalax à Lille. En outre, il est clair que la grande attraction de ce festival restera le grand percussionniste Doudou Ndiaye Coumba Rose. Il est l’invité d’honneur de ce festival et fera découvrir à l’occident avec Garmi Faal orchestra, un pan important de la culture sénégalaise aux rythmes des « sabaars » et « djembés ». Le face à face comique prévu entre le comédien ivoirien Gohou et le numéro 1 sénégalais Saneex reste aussi prometteur. « J’ai rencontré un jour Gohou et il m’a dit qu’il souhaitait un face à face avec Saneex, il a entendu son nom et le défie », informe Omar Mbacké Seck directeur artistique du Galsene live tour festival. Saneex soutient « qu’il ne se laissera pas faire ». Au plus comique alors.

Après la France, Galsène tour festival dépose ses baluchons au Sénégal, au Lac Rose. Il change de nom et se tropicalise en se baptisant « festival du Lac ». Un concert est prévu le premier jour avec différents artistes dont Pape Diouf et son orchestre. Un grand « tadjaboone » mettra fin au programme. Ce dernier est par ailleurs placé sous le signe du Fesman. L’événement par conséquent se fond dans le programme du festival mondial des arts nègres qui se tient du 10 au 31 décembre à Dakar. Cependant, l’initiateur, Madiop Fall tient à préciser, « je n’ai reçu aucun financement venant du comité organisateur, je suis sénégalais et il est plus que normal que je fasse la promotion de cet évènement sans rien attendre en retour ». Ce que confirme le directeur artistique, M. Seck indique en effet que « c’est un partenariat naturel ».

Cet ambitieux projet coûte 96 millions de Frs Cfa à ces promoteurs.

Bigué BOB

Samedi 6 Novembre 2010 - 12:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter