Gambie - Jammeh sort à nouveau le bâton: Plus 50 arrestations et une répression féroce



Une cinquantaine de manifestants opposés au régime du président Yaya Jammeh ont été arrêtés ce lundi à Banjul lorsqu'ils réclamaient la libération de l'opposant Ousainou Darboe, le leader du parti UDP. Cet avocat, ancien patron de du barreau gambien, devait comparaître devant la Haute cour de Banjul, suite à son arrestation, le 16 avril dernier. 

M. Darboe réclamait la libération de ses partisans arrêtés et brutalisés. Parmi eux, Solo Sandeng qui n'a pas survécu aux actes de torture que lui ont infligés les policiers du régime de Yaya Jammeh. 

Ce lundi 09 mai, est donc un remake de la répression policière brutale et violente des 14 et 16 avril derniers, se soldant par l'arrestation de plus de 40 manifestants, relaie "Enquête". 

Plus d'une cinquantaine de jeunes et des femmes qui portaient des tee-shirts défiant la terreur du régime ont été brutalisés et envoyés au quartier général de la police d'intervention (PIU). 


Mardi 10 Mai 2016 - 09:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter