Gambie: «Pas de paix sans justice», (Article 19)



Le candidat de la coalition de l’opposition, Adama Barrow vainqueur de la présidentielle devant l’ex-homme fort de la Gambie, Yaya Jamma, la directrice de l'ONG Article 19 salue «le fruit d’un travail de longue haleine de beaucoup d’acteurs qui a abouti».
Pour Fatou Jagne Senghor, «le peule Gambien qui a montré aussi de manière calme qu’il pouvait faire le changement sans violence». «C’est une belle leçon de démocratie», analyse-t-elle.

Toutefois, «tourner une page et essayer d’aller de l’avant, c’est important mais il ne peut pas y avoir de paix sans justice et il est évident que des processus auront lieu au moment venu», assure Fatou Jagne Senghor qui soutient qu’il «y a une commission vérité qui va impérativement être mise en place pour apaiser les cœurs, situer les responsabilités. Ça, c’est important».

Une chose est sûre selon elle, «c’est un grand défi qui attend» le successeur de Yaya Jammeh» qui espère-t-elle sera «à la hauteur». 


Lundi 5 Décembre 2016 - 17:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter