Gambie : Y. Jammeh vers un 5è mandat



La présidentielle est prévue en décembre 2016.

Yahya Jammeh a déclaré son opposition à toute limitation de mandat.

" N'importe quel chef d'Etat occidental ou autre dirigeant d'Etat qui viendrait parler de limitation de mandat en Gambie verra ce que je lui dirais," a précisé Yahya Jammeh.

Le Président gambien faisait allusion aux critiques des pays occidentaux et des défenseurs des droits de l'Homme.

Arrivé au pouvoir en 1994 après un putsch et réélu quatre fois, Yahya Jammeh a été désigné candidat de l'Alliance pour la réorientation et la construction patriotique pour le scrutin présidentiel du 1er décembre 2016.

Dans son discours d'investiture, il s’est dit déterminé à continuer de travailler au service du peuple gambien et à atteindre les standards de vie parmi les plus élevés au monde pour son peuple.

"Pendant mille ans, nous avons été assujettis à l'idéologie occidentale qui nous a ramenés en arrière," a poursuivi le président gambien qui ajoute que ses détracteurs ont échoué à combattre son régime, un régime soutenu, selon lui, par Dieu.

Le régime Jammeh est accusé par des ONG de disparitions forcées, d'assassinats, d'exécutions extra-judiciaires et de harcèlement de la presse. Ces allégations ont été régulièrement rejetées par Banjul.


Source:BBC Afrique



Lundi 29 Février 2016 - 09:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter