Gambie : le parquet formule de nouvelles accusations contre Yankuba Badgie et Cie



Gambie : le parquet formule de nouvelles accusations contre Yankuba Badgie et Cie
L’affaire de l’ancien patron de la NIA et de ses huit (8) collaborateurs accusés d’avoir tué Solo Sendeng, membre de la coalition qui a porté au pouvoir Adama Barrow a été encore appelée ce mardi mais c’était pour être reportée jusqu’au 3 avril. N’empêche, il y a eu un rebondissement de taille.

Selon nos confrères de «Libération», le parquet gambien a formulé de nouvelles accusations contre Yankuba Badgie, l’ex-patron de la NIA mais aussi Louie Richard Leese Gomez, Saihou Omar Jeng, Baboucarr Sallah, Yusupha Jammeh, Haruna Susso, Tamba Mansary et Lamin Darboe.

Ils sont tous accusés d’avoir aussi agressé et causé des lésions corporelles à Nogoi Njie, Kafu Bayo, Modou Ngum et Ebrima Jabang en les attaquant et en les battant sévèrement avec des bâtons et des câbles.
Les magistrats soutiennent encore avoir obtenu de nouvelles informations attestant que Lamin Lang Sanyang, Yankuba Badgie et Saihou Omar Jeng ont fabriqué un acte de décès dans lequel il était écrit que Solo Sendeng était mort naturellement. Ce, après l’avoir tout simplement liquidé.  


Mercredi 29 Mars 2017 - 12:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter