Gambie-mort de Solo Sandeng : La Raddho interpelle la Communauté internationale

Les arrestations en Gambie ainsi que la mort de l’opposant Solo Sandeng inquiètent au plus haut point les organisations de défense des droits de l’homme. C’est ainsi que Aboubacry Mbodj, membre de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho) a appelé la Communauté internationale à ouvrir une enquête sur des cas de torture au pays de Yahya Jammeh



Gambie-mort de Solo Sandeng : La Raddho interpelle la Communauté internationale
«Nous suivons de très près la situation préoccupante en Gambie depuis la manifestation organisée par les jeunes et les leaders d’opposition pour les réformes électorales. Et nous venons d’apprendre la mort en détention de Mr Solo Sandeng, leader d’un parti d’opposition. Et il y a également l’arrestation de plusieurs manifestations qui risquent de subir le même sort», a déclaré Aboubacry Mbodj qui s’entretenait avec nos confrères de Sud fm.

Ces manifestations qui ont conduit à la mort de l’opposant gambien ainsi qu’à de nombreuses arrestations doivent susciter des réactions de la part de la Communauté internationale, car, affirme M. Mbodj : « En Gambie, la torture est systématique et la répression féroce contre les journalistes, les militants des droits humains, les leaders d’opinion permanente».

D’où l’appel de M. Mbodj : « Nous exigeons l’ouverture immédiate d’une enquête judiciaire impartiale pour élucider la mort de Mr Solo. Nous condamnons fermement ces agissements qui révèlent une fois ces pratiques de torture inadmissibles dans un Etat de droit. Et nous exigeons également des autorités gambiennes que la lumière soit faite» 

Ousmane Demba Kane

Dimanche 17 Avril 2016 - 10:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter