Gamou 2014 : exposition « le Coran source d'inspiration et d'information



Gamou 2014 : exposition « le Coran source d'inspiration et d'information
Tivaoune la ville sainte a accueilli une explosion sur l'œuvre de la tidianya. Elle revenait sur le parcours des hommes qui ont tracé la voie. Axée sur le thème « du patrimoine culturel de la Tariha ». De la naissance du sceau des prophètes à la famille de Cheikh El hadji Malick Sy, en passant par le fondateur de la Tidianya, rien n'est laissé au hasard. C'est une chronologie de la voie Tidiane que les organisateurs ont dressée.

Du coin à l'autre, on pouvait se renseigner sur le parcours de Seydi Hadji Malick ou un de ses illustres fils. Seydou Nourou Tall, seydi Ahmed Sy ou encore les femmes de la famille Tidiane, une brève description témoigne d'une véritable odyssée. C'est à l'image de ce cette phrase sur Serigne Babacar Sy « fidèle au bonnet carré, sourire légendaire singularisé par son séduisant diastème » lisait-on. El hadji Mansour Sy a surtout marqué par sa nomination au chevalier de l'ordre du mérite agricole décerné par le général H Berger.

L'autre thème plus qu'actuel portait sur « le coran source d'inspiration et d'information pour une civilisation à visage humaine ». Selon les organisateurs, la pertinence de ce thème est en ce qu'il permet à la Ouma de prendre comme référence les enseignements du coran, dans ce monde caractérisé par la circulation tous azimuts de flux de nouvelles. « L'information fait le monde. Sans l'information, on a ni science ni savoir-faire. Et sans aucun doute, le Saint Coran en est une source intarissable », renseigne Mamadou Gaye, responsable de l'exposition.


L'exposition pose une autre problématique liée à la qualité des informations qui est de plus en plus diffamatoires. Pour une solution, les organisateurs, on préfère laisser donner un enseignement venant de l'actuel khalife général des Tidianes, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy. Disait-il « le Coran exige que l'information soit mise à nue, afin d'éviter l'erreur fatale qui consiste à porter atteinte à la dignité des croyants, et à la dignité des innocents ».

D'ailleurs, sur ce même ordre d'idée, un verser coranique exposé décrit la situation comme suit, « O vous les croyants, si un homme pervers vient vous apporter une nouvelle, faites attention ! Car si par inadvertance, vous portiez préjudice à un peuple, vous auriez ensuite à vous repentir de ce que vous auriez fait ».

L'exposition a touché des domaines aussi larges que variés. Il y avait des parties sur le cerveau humain, l'univers des abeilles, en passant par l'astronomie et la physique, le tout en corrélation avec les écrits du saint Coran.


Dimanche 12 Janvier 2014 - 17:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter