Gandiaye : Les jeunes menacent de saboter la pose de première pierre des logements sociaux



Les jeunes de Gandiaye, une localité située dans la région de Kaolack sont très remontés contre le maire de la commune. A l’origine de leur colère un projet de logement social que la mairie de la commune compte ériger sur un site de 10 hectares et ils n’entendent rester les bras croiser. Et selon Samba Séne porte parole du collectif des jeunes de la localité de Gandiaye, « ce projet n’a aucune importance pour les populations, c’est une véritable arnaque, une escroquerie. A e croire ce dernier les promoteurs veulent tout simplement s’accaparer des terres pour en faire d’autres choses et ça nous ne l’accepterons pas », avertit-il.

Avant d’ajouter «qu'il n’y aura pas de pose de première pierre samedi les populations de Gandiaye ne veulent pas de ce projet là, ce n’est pas de notre intérêt, nous savons que le logement le moins cher coute 7 millions de Fcfa, un prix élevé pour les populations», lance Samba Séne.

Et Samba Séne d’appeler tous les jeunes à aller demain sur le site « comme le dit l’adage qui vivra verra demain il n’y aura pas de pose de première pierre nous allons saboter tout car nous ne sommes pas prêt pour avaler cette escroquerie foncière et financière », fulmine Séne sur les ondes de la radio Walfadjri. Du côté de la mairie de Gandiaye on se garde pour le moment de faire des déclarations, car le maire est absent actuellement des lieux. 

Khadim FALL

Vendredi 26 Février 2016 - 12:33




1.Posté par Rectification le 26/02/2016 15:21
Il s'agit de 17 millions au lieu de 7 millions, le logement le moins chers. En plus il ne s'agit pas de logement social mais de cité

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter