Gestion 2012 de la Mairie de Guédiawaye : Une délinquance en série

L'ancienne équipe municipale de Guédiawaye a été formellement mise en cause pour plusieurs délits par le cabinet Kmpg agissant pour le compte de l'Autorité de Régulation des Marchés Publics (Armp). L'équipe municipale de Guédiawaye qui fut dirigée par Cheikh Sarr n'est pas tout à fait lucide.



Gestion 2012 de la Mairie de Guédiawaye : Une délinquance en série
En effet, les auditeurs ont été surpris de constater que plusieurs Demandes de renseignement de prix (Drp) ne figuraient pas dans le plan de passation de marchés (Ppm) transmis à l'Armp et à la direction centrale des marchés publics (Dcmp) en violation de l'article 6 du Code des marchés publics. Ainsi, il y a eu des délinquances dans les marchés. Notamment l'acquisition de machines et appareils de bureaux pour 8,4 millions de Fcfa attribuée à Silicon informatique, l'achat de produits de désinfection pour 8,7 millions de Fcfa attribuée aux Initiatives Nouvelles, l'acquisition de matériels pneumatiques attribuée aux « Ets Diagne et Frères » pour un montant de 1,5 millions de Fcfa, la fourniture de moutons de Tabaski pour la population de Guédiawaye attribuée aux Initiatives Nouvelles, pour un montant de 8 millions et enfin le marché portant fourniture d'imprimés et de registres destinés aux services de la perception municipale de Guédiawaye pour un montant de 3,9 millions de Fcfa attribuée à « Ets Sant Sounou Yaye ». Informe « Libération Quotidien ». Cependant selon toujours notre source il y'a pire, car pour ce dernier marché, les auditeurs signalent que les dates des offres sont antérieures à la date de la lettre d'invitation. Cette dernière date d'Avril 2012 alors que les offres datent de février 2012.

Lamba Ka

Vendredi 9 Janvier 2015 - 11:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter