Gestion de la mairie de Dakar: Tanor suggère à Khalifa et Macky Sall 'un chemin'



Gestion de la mairie de Dakar: Tanor suggère à Khalifa et Macky Sall 'un chemin'
Le secrétaire général du Parti socialiste (PS, mouvance présidentielle), Ousmane Tanor Dieng, suggère au maire de Dakar Khalifa Sall et au président de la République Macky Sall de ''se parler'', afin d’éviter tout malentendu entre ces deux acteurs politiques.

‘’Je suggère de Khalifa Sall et Macky Sall se parler. C’est le président de la République qui doit prendre cette initiative. C’est le président de la République doit l’appeler, pour qu’ils s’expliquent, pour qu’il n’y ait pas de malentendu’’, a dit M. Dieng qui était, ce dimanche, l’invité de l’émission ‘’Grand jury’’ de la RFM.

‘’Ca n’a pas de sens de dire qu’il y a une dualité’’ entre le maire socialiste de Dakar et le président de la République, a-t-il affirmé, avant d’ajouter : ‘’Il faut qu’ils se parlent. C’est ça qui est normal’’.

M. Dieng a rappelé que ‘’le maire de Dakar, ce n’est pas le maire de Nguéniène’’, commune du département de Mbour dont il est le maire.

Il a soutenu que le Président Sall ‘’doit parler avec tous les Sénégalais, ceux qui l’ont élu comme ceux qui ne l’ont pas élu’’, non sans préciser Khalifa Sall ‘’est disponible pour aller répondre à Macky Sall et je ne pense pas que le chef de l’Etat soit opposé à cela’’.

Lors de la dernière réunion du conseil municipal de Dakar, Khalifa Sall a dénoncé le blocage du fonctionnement de la mairie de la ville. "Aujourd'hui, la ville ne fonctionne plus! Tout est arrêté car on nous dit qu'on ne peut pas faire des dépenses autres que celles relatives au personnel. Donc, on est en train d'arrêter tous les projets de la ville de Dakar", avait dit M. Sall pour qui l'Acte 3 de la décentralisation était la source des problèmes de la ville.

Quelques jours plus tard, en présidant l'ouverture de la concertation nationale avec les exécutifs locaux, le chef de l’Etat Macky Sall avait précisé que "Les réformes engagées, à travers l'Acte 3 de la décentralisation et le décret fixant les conditions de dévolution du patrimoine et le redéploiement du personnel, ne visent aucunement à combattre Khalifa Ababacar Sall ou à empêcher le fonctionnement de la ville de Dakar".

‘’L'Acte 3 ne saurait être assumé avec des prises de position partisanes. Il faudrait éviter de nous faire un mauvais procès sur la ville de Dakar. Cela ne correspond pas à la réalité de la réforme", avait-il indiqué.

Khalifa Sall, responsable du PS, est élu maire de Dakar, depuis 2009. Il a été reconduit pour un mandat de cinq ans, lors des élections locales du 29 juin dernier. Dans la commune de Grand-Yoff, il était opposé l’ancien Premier ministre Aminata Touré dont la candidature était soutenue par le parti présidentiel, l’Alliance pour la République (APR).


Aps

Dimanche 21 Septembre 2014 - 22:09




1.Posté par Mayday le 22/09/2014 09:38
la fuite en avant! pourquoi il ne parle pas directement avec Macky, n'est-ce pas lui le responsable du PS auquel appartient Khalifa.
Assume, Tanor et pas de double jeu; s'il te plait!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter