Gestion décriée de l’IPRES: Sidiya Ndiaye de la FGTS crache sur les 10 % et exige un audit

L’annonce hier de l’augmentation de 10% sur les pensions des retraités ne calme guère la Fédération générale des travailleurs du Sénégal (Fgts) dont le secrétaire général, Sidiya Ndiaye continue de décrier la gestion trop opaque de la boite qui gère l’argent des retraités du Sénégal. C’est pourquoi, les syndicalistes demandent un audit de l'Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES) pour connaitre l’actif de la boîte.



Gestion décriée de l’IPRES: Sidiya Ndiaye de la FGTS crache sur les 10 % et exige un audit
«Nous avons constaté depuis Mathusalem que le mode de calcul des points pose problème. Beaucoup de travailleurs ne sont pas informés de ce qui les attend à la fin de leur carrière », fulmine le secrétaire général de la FGTS. Sidiya Ndiaye d’ajouter «qu’il a entendu le ministre du travail dire que nous avons augmenté la pension de retraite de 10% ». «Qu’est-ce que ça représente ? Ce n’est pas sérieux. 10% de 15 000 f, c’est 1 500 F. 10% de 6 000 f, c’est quoi ? C’est 600 f », s’insurge le syndicaliste.
 
Le secrétaire général de la Fgts est en tournée à  Saint-Louis pour recueillir les signataires en faveur d’un audit de l’actif de l’IPRES. Selon Sidiya Ndiaye sur Walf radio,  il n’est pas question d’accepter la façon dont l’IPRES est géré aujourd’hui. «Tout le monde a constaté que l’IPRES n’est pas au service des travailleurs et des retraités. Il y a une caste de privilégiés, une bande de copains et de coquins qui se sont appropriés, qui jouit des mannes de l’IPRES », déplore ce dernier. D’après lui, la majorité n’est pas au courant de ce qui se passe. Ce qui le pousse à demander un audit de la boîte par un cabinet privé.

Khadim FALL

Jeudi 21 Janvier 2016 - 12:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter