Gestion des déchets : 1700 dépots sauvages idenfiés au Sénégal



La situation des dépôts sauvages constitue une problématique pour les collectivités locales du pays. Leur gestion dépasse les élus locaux comme en témoigne le nombre impressionnant des tas d’immondices qui pullulent à chaque coin de rue. A Thiadiaye pour une opération de nettoiement, le responsable de l’unité de coordination pour la gestion des déchets solides (UCG) Ibrahima Diagne, a déclaré que 1700 dépôts sauvages ont été enregistrés à travers le pays. « Cette situation est due à l’insalubrité notoire que connaissent nos villes et villages » lance Ibrahima Diagne.


Ce dernier soutient que cette insalubrité  constitue un véritable danger, surtout sanitaire, pour les populations mais également, un handicape pour les activités comme le tourisme. Selon toujours le patron de l’USG les collectivités locales éprouvent d’énormes difficultés pour l’éradication de ce fléau depuis que cette compétence a été transférée. C’est ce qui justifie selon lui la naissance du Programme Prioritaire de Propreté (PPP) pour la gestion des déchets solides et d’épauler les collectivités locales dans leur mission d’éradiquer les dépôts sauvages d’ordure, livre "libération". 
 


Mardi 3 Juin 2014 - 11:29




1.Posté par diatou Bakel le 18/11/2014 12:18
Bonjour, je veux avoir les coordonnées de l'UCG. Merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter