Gestion des inondations : Abdoulaye Wilane tire sur les autorités centrales



Gestion des inondations : Abdoulaye Wilane tire sur les autorités centrales
Le maire de Kaffrine était dans tous ses états ce mardi en dénonçant l’absence de réaction rapide suite aux fortes pluies qui ont occasionné des inondations dans sa commune. Pour le socialiste « c’est à croire qu’au niveau central il y a des gens qui s’amusent à engager l’Etat dans un délit de non assistance à personne en danger ». Le maire de Kaffrine a par ailleurs dénoncé une lenteur consécutive au renvoie de tous ses appels au secours au niveau du ministère en charge des inondations alors que pour lui les ministères de l’Intérieur, des Infrastructures sont aussi concernés car il y a des problèmes de sécurité qui se posent et les travaux de la route Dakar/Tamba et l’état des rails au niveau de Kaffrine font partis des facteurs aggravants.

Abdoulaye Wilane ne s’est pas arrêté en si bon chemin en dénonçant toujours  les faveurs octroyés à des populations à Dakar qui ont occupé pourtant selon lui  irrégulièrement des terrains non- édificandi   et qui reçoivent gracieusement des maisons, pendant ce temps des personnes qui habitent dans des lieux lotis et victimes des inondations ne sont pas assistées à l’intérieur du pays. L’explication donnée par le maire de Kaffrine, « si c’est à Dakar craignant les manifestations des populations victimes des inondations, on a des réactions rapides ».

Parlant des moyens d’intervention dans sa localité, il ajoute que le service d’hygiène n’a même pas un gramme de poudre ou un litre de liquide.

Le ministre Khadim Diop, en charge de la restructuration et de l’aménagement des zones d’inondation a réagi rapidement sur les mêmes ondes (la Rfm) pour dire comprendre le désarroi du maire de kaffrine mais les secours sont bien déclenchés pour assister les populations et que le retard s’explique par un problème d’acheminement du matériel.
 


Mardi 13 Août 2013 - 20:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter