Ghana : André et Jordan Ayew renoncent à la sélection nationale

André et Jordan Ayew ont décidé de renoncer, au moins temporairement, à la sélection ghanéenne. L'aboutissement d'une dégradation accélérée de leurs rapports avec le staff des Black Stars.



Ghana : André et Jordan Ayew renoncent à la sélection nationale
En proie depuis plusieurs mois à des relations difficiles avec le sélectionneur national James Kwesi Appiah, André et Jordan Ayew ont écrit à la Fédération ghanéenne de football (GFA) pour lui faire savoir qu’ils renonçaient, au moins temporairement, à l’équipe nationale. Comme Kevin Prince Boateng avant eux, les deux fils d’Abedi Pelé entendent se consacrer exclusivement à leur club, l’Olympique de Marseille. Dans son courrier à l’instance dirigeante, publié par Ghanasoccernet et d’autres organes de presse ghanéens, André Ayew (23 ans, 43 sélections, 4 buts) fait état de nombreux « problèmes survenus récemment, et affectant [sa] relation avec le staff de l’équipe nationale ». On se souvient que le milieu offensif de l’OM avait dû s’excuser publiquement à la demande de son sélectionneur, pour avoir manifesté son mécontentement suite à un remplacement en cours de match, en octobre dernier au Malawi. Mais surtout qu’il avait été écarté de la liste des 23 avant la CAN pour ne pas s’être présenté à temps au rendez-vous fixé par le staff des Black Stars, soucieux de constater sa blessure.

Dans l’esprit d’André Ayew, cette décision ne saurait être définitive. « J'assure mes camarades de l'équipe nationale et mes fans que ma décision n’a pour but que de me permettre de me ressaisir et de me remotiver, afin de revenir avec un enthousiasme renouvelé », ajoute « Dédé », rappelant que de telles retraites internationales temporaires ne sont pas chose nouvelle au Ghana. Maniant un argument similaire, Jordan (21 ans, 10 sélections, 2 buts), dont la lettre a également fuité dans la presse ghanéenne, dit vouloir se concentrer pleinement sur ses prestations en club. « En tant que jeune joueur, j'ai l'intention de travailler dur dans mon club, afin non seulement d’acquérir la qualité, l'expérience et la stature nécessaires à une convocation en équipe nationale, mais aussi (…) d’éviter à venir l’incertitude quant à mon statut d’international », écrit le cadet Ayew, visiblement échaudé par l’épisode de sa non-sélection pour la CAN 2013.

La Fédération ghanéenne de football n’a pas encore réagi à cette décision conjointe des frères Ayew. Quant à James Kwesi Appiah, il ne faut pas s'attendre à le voir suppléer les frères Ayew de renoncer à ce choix : « la star, c'est l'équipe », tel a toujours été le credo du coach, maintenu en poste malgré une CAN en deça des objectifs fixés. A trois semaines de la reprise des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, et moins d’un mois après le nouvel échec des Black Stars à retrouver le plus haut niveau continental, voilà qui ne va pas ramener la sérénité du côté d’Accra.

Patrick Juillard (Rédaction Football365/FootSud)


Mercredi 27 Février 2013 - 13:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter