Gorgui Dieng terrasse le Thunder avec 25 points

Fort de leur victoire face aux Clippers, le Thunder était le grand favori pour la réception des Wolves qui ont perdu 10 matchs de suite face à OKC. Minnesota s'est accroché, avec notamment 25 points et 9 rebonds de Gorgui Dieng et 20 points d'Andrew Wiggins. Et c'est finalement Ricky Rubio qui va crucifier le Thunder d'un trois points assassin, quasiment au buzzer (99-96).








OKC long à la détente

Le Thunder se fait surprendre en premier quart. Andrew Wiggins et Zach LaVine débutent la partie pied au plancher, et après quelques minutes, les Wolves ont déjà pris le large, avec un 11-4 qui se transforme en 17-8 puis carrément en 21-8. Outre leurs 8 ballons perdus, leur péché mignon qu’ils n’arrivent pas à corriger, les joueurs du Thunder sont maladroits et commencent le match par un horrible 2/16 aux tirs. A 4 minutes de la fin du premier quart, OKC fait grise mine. Heureusement, le Thunder se fait violence et passe un 19-3 à cheval sur les deux périodes. Après 12 minutes, grâce à l’entrée d’Enes Kanter, la pilule est moins difficile à avaler (24-21).

OKC parvient même à reprendre l’avantage au score un peu plus d’une minute plus tard, sur un tir primé de Kevin Durant. Et l’empoignade peut alors vraiment commencer. Westbrook et Rubio se tirent ainsi la bourre, avec respectivement 17 et 10 points à la pause. Un autre duel particulièrement sympa à regarder se situe entre Kanter et Dieng. Les jeunes intérieurs internationaux se rendent coup pour coup. Quand le Thunder passe un 7-0 au milieu du deuxième quart, les Wolves répondent quant à eux d’un 10-3 qui rééquilibre le débat. A la pause néanmoins, OKC mène sur son parquet (53-50).

Ricky Rubio pour le tir de la gagne

Relativement discret, selon ses standards, Durant remet le nez à la fenêtre en troisième quart. Il inscrit un premier panier, puis décolle pour un dunk aérien de toute beauté en pénétration. De même, Westbrook nous lâche une passe aveugle magnifique pour le dunk de Steven Adams, avant de se charger lui-même d’aller violenter le cercle, sur un service palace de Nick Collison. Si le Thunder fait le show, Minnesota n’est cependant jamais très loin au score. De fait, avec un Wiggins à 18 points déjà, les Wolves sont bien en embuscade, profitant également des nombreuses balles perdues en route par OKC (qui finira à 25 turnovers !). L’écart n’est que de quatre unités avant la dernière ligne droite (73-69).

S’ils sont encore loin des Warriors ou des Spurs dans le domaine, le Thunder fait très bien bouger le ballon de gauche à droite, puis de droite à gauche sur une contre-attaque rondement menée. Kyle Singler délivre la passe décisive à Kanter et Randy Foye inscrit un trois points. Les remplaçants du Thunder font le taf mais, défensivement, OKC se fait régulièrement malmener. KD improvise son propre concours de dunks avec l’aide de Westbrook et Collison mais Minny reste dans sa roue, imperturbable. LaVine à trois points, Towns en fadeaway ou Dieng aux lancers, les Wolves s’offrent la balle de match à 10 secondes de la fin. Wiggins pénètre et fixe toute la défense. Il ressort pour Rubio seul à trois points. Le meneur ibère sanctionne. Rideau (99-96).

Source : Basket USA


Samedi 12 Mars 2016 - 16:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter