Goudomp : 10 millions F Cfa en médicaments offerts par le Conseil départemental.

Le Conseil départemental de Goudomp est décidé à alléger les populations sur le plan de l’accès aux soins. C’est dans ce registre qu’il a octroyé des médicaments d’une valeur de dix millions de francs Cfa. Acte qui, selon son président, entre en droite ligne dans la politique gouvernemental dans son programme de Couverture maladie universelle.



Goudomp : 10 millions F Cfa en médicaments offerts par le Conseil départemental.
Des médicaments d’une valeur de dix millions. C’est le geste que vient de faire le Conseil départemental de Goudomp envers son district sanitaire. Geste qu’explique son président, Malamine Gomis : « Le conseil départemental de Goudomp, conscient de son rôle d’impulsion et de développement se trouve ici au district de Goudomp pour livrer ce lot de médicaments estimé à une valeur de dix millions de francs Cfa. Nous sommes d’autant plus conscients que notre département est excentré et se situe le long d’une frontière avec des particularités diverses».

Selon lui, ce geste va aussi contribuer à la réussite de la politique sanitaire mise en place par le gouvernement : «Ce lot de médicaments contribuera à accroitre les moyens du district pour soulager les souffrances des malades dans l’accompagnement de l’Etat dans sa nouvelle politique sanitaire à travers la Couverture maladie universelle».

Le don du Conseil départemental est salué par le docteur Malick Hann, chef du district de Goudomp qui révèle que : «vu qu’il y a beaucoup de charges ces dix millions de médicaments vont nous servir à assurer des soins de qualités aux populations de Goudomp. La configuration du département qui est frontalier avec la Guinée Bissau, implique qu’il y a beaucoup de patients qui se font consulter ici, tout en prenant les dispositions en la matière».
 
Les populations de cette localité saluent cet acte qui démontre le désir des autorités locales d’œuvrer pour leur bien-être.

Ousmane Demba Kane

Mardi 17 Novembre 2015 - 13:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter