Goudomp : 98 candidats au Bac s’embarquent dans l’émigration clandestine

L’émigration clandestine continue d’attirer du monde du côté de la jeunesse de Goudomp. Et les élèves n’y échappent, pas. C’est ce qu’a révélé des membres du Forum civil qui estiment à 98, le nombre de candidats au bac de cette année qui n’ont pas fait l’examen car ayant embarqué pour l’Europe.



Rien ne peut décourager les candidats à la migration des habitants du Balantacounda. Pas même le baccalauréat. C’est ce que révèle le Forum civile qui estime à 98, le nombre d’étudiants qui se sont embarqués pour l’aventure, manquant ainsi les examens.

Cette attitude a fait sortir le coordonnateur du Forum civil de Goudomp de ses gongs car considère-t-il, rien ne peut justifier cette attitude : «Nous condamnons fermement ce fait. Des jeunes qui abandonnent leurs études au milieu de l’année scolaire pour aller à l’émigration, c’est inadmissible. Les parents ne doivent pas accepter que leurs enfants partent à l’aventure, dans certaines conditions ».

Et Souleymane Seydi d’interpeler l’Etat pour qu’il fasse tout ce qui est en son pouvoir pour rectifier le tir : «Nous demandons à l’Etat de réagir vite car l’heure est grave. Que des jeunes partent à l’émigration, alors qu’ils se sont inscrits au Bac, il y a de quoi s’inquiéter. Ces jeunes doivent être formés pour les maintenir dans leur localité », a-t-il déclaré dans les colonnes de l’As.

Dans le chapitre des mesures, M Seydi prône «une campagne de sensibilisation afin de retenir les candidats à l’émigration. Beaucoup de jeunes du Balantacounda ont perdu la vie sur ce chemin de l’émigration », révèle-t-il.

Ousmane Demba Kane

Vendredi 15 Juillet 2016 - 09:27




1.Posté par Alphousseyni Seydi le 16/07/2016 10:37
Félicitation mon frère

2.Posté par MASSALY le 17/07/2016 16:24
Merci M.SEYDI,
Je suis de Birkama balante à 2km de Goudomp
Oui les parents qui encouragent leurs enfants à l'émigration sont eux mêmes ignorants des méfaits de cet exode dont
l'aboutissement favorable est incertain .
J'ai un fils qui s'est lancé dans cette mésaventure .Je vis en Europe depuis plusieurs années ,n'ayant pas obtenu le regroupement familial ,je lui ai demandé de faire preuve de courage et d'assiduité à l'école jusqu'à ce qu'il ait son BAC dans le cas échéant,nous trouverons une issue favorable pour sa venue en Europe mais le garçon est parti il y a cinq jours .(il devrait faire la première à l'entrée prochaine ) Je suis complètement effondré , perdu ...
Oui de même acabit que vous , les autorités supérieures doivent analyser ce phénomène d'émigration avec une acuité particulière.
Je vous remercie M.SEYDI de ce que vous faites pour l'école en Casamance et par extension au Sénégal .
Que DIEU vous bénisse et votre famille .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter