Gouvernement-Syndicats d’enseignants : Toujours à couteaux tirés

La rencontre de validation sur les accords entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants n’a rien donné car les leaders syndicaux sont ressortis plus déçus que jamais au moment ou le gouvernement essaie de donner des gages d’assurances.



Gouvernement-Syndicats d’enseignants : Toujours à couteaux tirés
C’est le Haut conseil du dialogue social (Hcds), qui a voulu jouer les bons offices pour arrondir les angles entre les deux parties engagées dans un bras de fer sans précédent. Mais les efforts de la structure dirigée par Innocence Ntap Ndiaye sont restés vains.
Une désillusion à en croire Abdoulaye Mbodj « Nous sommes déçus. Tous les délais d’exécution des accords sont dépassés. Nous sommes là pour écouter la matérialisation des engagements pas pour négocier. Nous sommes restés sur notre faim. C’est dommage, nous attendions des réponses précises », se désole le membre du Cusems.

Mais en dépit des déclarations de déception, les ministres en charge de la question des enseignants étaient venus avec quelques solutions notamment la somme de 12 milliards de nos francs et selon le ministre de la Fonction publique « une validation en procédure d’urgence nécessitant 5 milliards dont 13 mille 245 dossiers ont déjà été traités sur les 16 012 reçus mi-janvier 2016 », déclare Viviane Laure Bampassy. Des déclarations d’intentions appuyées par son collègue de l’Economie et des Finances « 12 milliards de fcfa sont déjà mobilisés pour la prise en charge des rappels », renseigne ce dernier », rassure Amadou Bâ.

Et, s’il existe des personnes, que cette rencontre qui a accouché d’une souris inquiète vraiment ce sont les associations des parents d’élèves « une montagne qui a accouché d’une souris », s’exclame Dame Mbodj de l’Union pour la défense de l’école publique. Une inquiétude partagée par son homologue Bacary Badiane de la Fédération nationale des parents d’élèves « après ce nos enfants qui vont payer », déplore t-il.

Khadim FALL

Vendredi 11 Mars 2016 - 09:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter