Grâce présidentielle en Gambie

Le président gambien Yahya Jammeh a annoncé mercredi qu’il accordait la grâce à tous les prisonniers reconnus coupables de « trahison » entre 1994 et 2013.



Cette mesure ne concerne pas les personnes détenues dans le cadre de la tentative de coup d’Etat en décembre dernier.

Yahya Jammeh a fait cette annonce à l’occasion du 21 eme anniversaire de son accession au pouvoir.

Il n’a pas toutefois précisé le nombre de prisonniers qui doivent être libérés.

Les associations de défense des droits de l’homme accusent le président gambien d’abus des droits de l’homme et d’étouffer toute dissidence.

BBC Afrique

Jeudi 23 Juillet 2015 - 07:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter