Grand-Médine : 160 maisons menacées de démolition, les populations sonnent la révolte

Il s'agit de plus de 160 maisons qui devraient être démolies à Grand-Médine, dans ce quartier mal loti de la commune de la Patte d’Oie. Une démolition pour des besoins de la construction d’une voie de bus, dans le cadre de la mise en œuvre du projet de Bus rapide sur voies réservées (Brt). Une voie qui va assurer la desserte sur voie expresse entre Guédiawaye et le centre-ville de Dakar via les Parcelles Assainies. Un projet qui entre dans le cadre du Plan Sénégal émergent et qui indispose les populations de Grand-Médine qui ne veulent pas l’entendre de cette oreille.



Grand-Médine : 160 maisons menacées de démolition, les populations sonnent la  révolte
C’est une opération de déguerpissement qui guette les populations de cette localité. Et, pour barrer la route à l’Etat les populations se sont réunies au sein d’un collectif, pour s’insurger contre ce énième déguerpissement, ils ont fait face à la presse, hier, pour dénoncer le manque de concertation de l’Etat qui veut les mettre devant le fait accompli. Ce qu’elles n’entendent pas accepter. Et face à cette situation, ils interpellent le chef de l’Etat de clarifier les choses et de réagir, dans les colonnes du Populaire.

Du coté de la mairie, les autorités municipales ont dégagé toutes leurs responsabilité dans cette affaire. Selon Banda Diop, c’est le centre d’études pour les transports urbains de Dakar (Cetud) qui porte ce projet. Il a expliqué que ladite structure a déjà fait ses études et travaille depuis un bon bout de temps pour la réalisation de cette voie qui va accueillir le Brt. Dans ses explications, M. Diop a souligné que la mairie de la Patte d’Oie n’est mêlée ni de près ni de loin à ce projet. Car, la commune a juste été informée du projet. Et qu’elle a, à son tour, répercuté l’information aux populations, au début du mois de mars.

Rappeler que ce quartier de Dakar a par le passé fait l’objet de plusieurs déguerpissements avec les opérations pour la réalisation du stade Léopold Sédar Senghor puis du parking de cette même infrastructure sportive  qui jouxte leur quartier, mais aussi par la route dite Tally bou bess qui fait la jonction entre la Vdn et la Route des Niayes.
 

Khadim FALL

Mercredi 30 Mars 2016 - 13:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter