Grand Prix FDSUT-CTIC Dakar pour l’innovation: Faire des TIC un véritable moteur de croissance

Les Technologies de l’information et de la Communication (TIC) au service du développement. Le Fonds de développement du service universel des Télécommunications (FDSUT) et le CTIC veulent donner plus de sens à cette vocation des TIC. Ils cherchent à doper la créativité des jeunes ingénieurs développeurs pour des logiciels et des applications qui vont servir dans les secteurs clés de la vie active. En effet, le grand prix FDSUT pour l’innovation des TIC est lancé depuis hier, lundi 4 novembre. Le thème de cette première édition porte sur “transformons l’agriculture, l’élevage et la santé par les TIC”.



Le Sénégal a l’ambition de faire des Technologies de l’Information et de la communication un véritable moteur de croissance comme c’est le cas dans d’autres pays émergents. En effet, un Grand prix pour l’innovation des TIC est initié par l’alliance Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT) et  le CTIC pour inciter les développeurs à la créativité dans des domaines porteurs de croissance.

En effet, Le Fonds de développement du service universel des télécommunications (FDSUT) a retenu dans son programme d’activités 2013-2015, de financer des projets de développement à fort impact économique dans les secteurs de l’élevage, de l’agriculture et de la santé. Les dits projets ont pour objectifs principaux, selon le président du FDSUT, Aly Koto Ndiaye, “d’améliorer grâce aux Tics, les capacités des agriculteurs et des éleveurs, d’éradiquer les vols de bétail, de rapprocher les cases de santé des centres de santé et enfin d’accompagner le gouvernement dans la dynamique de création d’emplois pour les jeunes”. Il a ajouté que “pour cette 1ère Edition, les candidats seront amenés à implémenter des solutions TIC innovantes au profit des secteurs de l’agriculture, de l’élevage et de la santé. Les solutions développées pourront être mobiles, webs et logicielles”. Aly Koto Ndiaye de préciser: “six (6) projets seront sélectionnés par un jury et recevront chacun une bourse de 5 millions à 11 millions de FCFA pour la phase de test et d’implémentation de leurs solutions. Au terme de cette période de 6 mois, les 3 meilleurs projets de chaque catégorie seront accompagnés financièrement pour leur déploiement sur l’ensemble du Sénégal”. A côté du Fonds de Développement du service universel des Télécommunications, l’Agence de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) est aussi partie prenante. En fait, c’est dans le cadre de la mise en œuvre que l’ARTP en partenariat avec l’incubateur CTIC Dakar, lance un grand concours national à destination des développeurs, jeunes entrepreneurs et PME du secteur TIC, pour pouvoir disposer des meilleurs solutions à même de favoriser l’atteinte des objectifs cités ci-dessus.

Le directeur général de l’ARTP, Abou Lo qui est, par ailleurs, administrateur du FDSUT, a indiqué que “tous les esprits avertis s'accordent sur le rôle catalyseur des TIC pour amorcer le développement économique des pays en développement”. Selon lui, “c’est dans cette perspective que le FDSUT a retenu de financer des projets dans les secteurs de l'agriculture, de l'élevage et de la santé”. Abou Lo a souligné que cette action entre dans le cadre de la mise en œuvre d'un programme triennal qui a été validé par le comité de Direction du Fonds. Il a, en outre, décliné les trois volets de ce programme qui vont avoir un impact direct sur l’éducation, la santé, l’agriculture, l’élevage et l’aménagement du territoire. ELIGIBILITÉ ET CRITÈRES ● Etre un porteur de projets individuel ou en équipe ou une entreprise TIC basée au Sénégal. L’ARTP souhaite privilégier les entreprises jeunes ou en démarrage. (moins de 6 ans d'existence) ● Avoir un prototype déjà développé ou bien entamé.

VIDEOS de Ibrahima Mansaly

Jean Louis DJIBA

Mardi 5 Novembre 2013 - 15:46


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter