Grand Prix FDSUT, L'innovation TIC au service de l'agriculture, l'élevage et la santé



Grand Prix FDSUT, L'innovation TIC au service de l'agriculture, l'élevage et la santé
Le Grand Prix du Fonds de développement du service des télécommunications (FDSUT) a été décerné à 8 jeunes porteurs de projets innovants. Pour cette 1ére édition l'accent a été mis sur les projets de développement à fort impact économique dans les secteurs de l'élevage, de l'agriculture et de la santé. Bien sûr, ces projets ont pour objectif, d'améliorer grâce aux Tics, la capacité de production des agriculteurs, des éleveurs et le sanitaire.

Dans le cadre d'une coopération, avec l'Agence de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) et la Croissance TIC (CTIC Dakar), ce concours est lancé à destination des jeunes développeurs, entrepreneurs et PME dans le secteur des Tics. C'est pour dispenser les meilleures solutions capables de favoriser la croissance.

Selon Aly Koto Ndiaye, le directeur du FDSUT, « ces projets auront pour avantage d'éradiquer les vols de bétails, le rapprochement des cases de santé, centres de santé et enfin d'accompagner dans le dynamisme de création d'emplois pour les jeunes à travers l'agriculture ».

Pour cette édition, ce sont 220 candidats provenant de l'ensemble du territoire national et de la diaspora qui ont été réceptionnés par le comité d'organisation. Les solutions proposées étaient des logiciels, application mobile et web. 26 projets ont été auditionnés dont les 8 primés par le jury. Ils ont reçu chacun la somme de 5 millions de francs. Selon les organisateurs, « ces bourses vont permettre aux lauréats d'amortir les charges de la mise en œuvre de leur projet ». Au terme, les 3 meilleurs projets de chaque catégorie seront accompagnés financièrement pour leur déploiement dans l'ensemble du Sénégal.

Avec 10 % du PIB du Sénégal, les Tics font partie des priorités du gouvernement. Pour les initiateurs de ce projet, l'excellente connectivité internet et les 70 % de la pénétration mobile, on mit le pays sur la bonne voie. « La réalisation des potentialités en TIC passe par l'engagement des jeunes dans le domaine. On est sur la bonne voie, car le Sénégal est parmi les meilleurs pays en taux de croissance en TIC », rappelle Aly Koto Ndiaye.

Abou , Directeur général de l'ARTP annonce un budget de 500 millions accompagner le projet, ainsi que la mise en place de centre régionaux multimédia dans les différentes régions disposants d'une université. « Le concours concerne l'élevage, l'agriculture et la santé qui sont des secteurs stratégiques car ils contribuent à la l'amélioration des conditions de vie des populations. L'objectif est d'incité les jeunes à entreprendre en matière de TIC» renseigne le directeur de l'ARTP.
Sur les projets présentés, 48 % concerne la santé, 35 % l'agriculture et enfin, les 17 % sont pour l'élevage. Les lauréats sont comme suit :
Agriculture
1- Assane Sylla : BAOLRANG
2- Awa Kaba : SOORETUL
3- Sitcom
Élevage
1- Amadou Sow : DAARAAL
2- Abdoulaye Diaw : SENGOUNOU
Santé
1- Moustapha Kane : CMU
2- Fatoumata Bèye : SIES Soft SOLUTION
3- Mouhamed Lô : CMU CONNECT


Vendredi 10 Janvier 2014 - 01:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter