Grèce : un ex-ministre condamné pour blanchiment d'argent

L'ancien ministre grec de la Défense Akis Tsohatzopoulos, qui purge déjà une peine de prison pour fraude fiscale, a été condamné lundi à une peine de 20 ans de réclusion criminelle pour blanchiment d'argent.



L'ex-ministre grec de la Défense Akis Tsohatzopoulos arrivant à son procès à Athènes le 22 Avril 2013. AFP PHOTO/ FOSPHOTOS / ANGELIKI PANAGIOTOU
L'ex-ministre grec de la Défense Akis Tsohatzopoulos arrivant à son procès à Athènes le 22 Avril 2013. AFP PHOTO/ FOSPHOTOS / ANGELIKI PANAGIOTOU
C'était un procès symbole. Symbole d'une classe politique jugée corrompue. Symbole de la fin d'une certaine impunité : Akis Tsochatzopoulos a été condamné à 20 ans de prison ferme, soit la peine la plus lourde prévue par la loi grecque.
 
Cet ancien ministre de la Défense a été jugé coupable de blanchiment d'argent dans le cadre de contrats militaires signés au tournant des années 2000. Il s'agissait notamment de l'achat par l'Etat grec de 4 sous-marins allemands et de missiles russes anti-aériens qui avaient été accompagnés de 6 millions d'euros de pots-de-vin.
 
Cela faisait un an et demi que Akis Tsochatzopoulos était poursuivi par la justice et l’hiver dernier, il avait déjà été condamné dans une première affaire à 8 ans de prison ferme pour avoir fraudé le fisc, en dissimulant, entre autres, l'achat d'une maison au pied de l'Acropole.
 
Le deuxième jugement vient donc confirmer qu'une page se tourne dans l'histoire de la justice grecque : c'est la première fois qu'un ancien ministre est condamné à de telles peines d'emprisonnement.

Source : Rfi.fr

 

Dépéche

Mardi 8 Octobre 2013 - 14:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter