Grève dans la justice : Le Sytjust donne un ultimatum de 21 jours au Garde des Sceaux Me Sidiki Kaba, faute de quoi …



Grève dans la justice : Le Sytjust donne un ultimatum de 21 jours au Garde des Sceaux Me Sidiki Kaba, faute de quoi …
Le Syndicat des travailleurs de la justice (SYTJUST) hausse le ton. Face à la presse aujourd’hui pour faire le point sur la grève, le Sytjust a donné au gouvernement un ultimatum de vingt-un (21) jours-franc, autrement dit passer le 30 août prochain si aucune solution n’est apportée à leurs revendications, ils n’excluent pas de passer à la vitesse supérieure en paralysant systématiquement le système judiciaire.
 
Les camarades Me El Hadji Ayé Boun  Malick Diop ne comptent pas rentrer dans les « rangs », au-delà du 29 août courant, date limite du dépôt des rapports de deux Commissions mises en place pour la « finalisation des réformes sur le statut et le régime indemnitaire et la réparation du préjudice provoqué par un décret datant de 2013 et changeant la barème des frais judicature ».
 
Le Secrétaire génral du Sytjust en a profité d'ailleurs, pour apporter un cinglant démenti aux propos du Me Sidiki Kaba, par ailleurs, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice qui, répondant à une question sur la grève dans la justice, insinuait lors de sa conférence de presse de lundi dernier, qu'ils étaient arrivés à un accord « Faux, rétorquent les camarades de Boun Malick Diop, aucun compromis n’a été trouvé jusque-là avec le ministre de la Justice », précise-t-il.

Face à la presse le Sytjust est revenu sur la suspension de leur mot d’ordre de grève mais aussi les prochaines étapes à franchir dans leurs revendications pour de meilleures conditions de travail.  
 

Khadim FALL

Mercredi 10 Août 2016 - 16:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter