Grève de la SONATEL : L'économie du Sénégal perd 50 milliards



Grève de la SONATEL : L'économie du Sénégal perd 50 milliards
Après la polémique, place aux chiffres. En effet, la grève des syndicalistes de la société nationale d’électricité (SONATEL) qui a coupé le Sénégal du reste du monde, avant-hier (jeudi), pour fustiger l’entrée de Global voice group, a coûté très cher l’économie.

Selon nos confrères du journal « Le Populaire », dans son édition du jour, l’économie sénégalaise a perdu cinquante (50) milliards de francs. «Ce chiffre a été avancé par les responsables de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) sur la base d’estimations très fiables», ont appris nos confrères de la Médina. Car, les banques, les agences de voyages, les services des douanes, le port, l’aéroport, les télécommunications, tous ces secteurs ont connu des pertes substantielles les sources de nos confrères.

Rappelons que hier (vendredi), il y a eu une véritable levée de bouclier des associations de consommateurs contre la SONATEL. Elles ont menacé de lui faire payer « ses fautes » en demandant au chef de l’Etat de lui retirer sa licence. L’agence de régulation de postes et télécommunications avaient avancé une amende de huit (8) millions de francs.

Charles Thialice SENGHOR

Samedi 7 Août 2010 - 12:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter