PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Grève, marche, boycott et rétention: le SUTSAS passe à la vitesse supérieure



Après des sit in les 21 et 28 juin derniers, le SUTSAS (Syndicat Unique des Travailleurs de la Santé du Sénégal), passe à la vitesse supérieure. Mballo Dia Thiam et Cie ont déposé un préavis de grève pour le 27 juillet prochain.

Un préavis de grève déposé au ministère de la Fonction publique avec ampliation aux autres autorités telles que le ministère de la Santé et de l’Action sociale, le ministre du Travail, du Dialogue social et l’Assemblée nationale qui (leur) avait demandé de leur faire parvenir une copie à chaque fois, selon les propres termes de son Secrétaire général, le SUTSAS prévient le gouvernement.

«Le 27 juillet 2017 jusqu’au 31 décembre 2017, si le gouvernement ne réagit pas pendant les trente (30) jours francs, nous sommes en droit et en mesure de commencer nos activités de grève. Et, samedi 8 juillet, on va décliner le plan d’actions c’est-à-dire qu’on va donner un échéancier à ce plan d’actions», décrète Mballo Dia Thiam.

«En dehors de la grève, il y aura des marches au niveau régional tout comme au niveau national», avertit le syndicaliste.

Dans ce sillage, le SUTSAS n’exclue pas le boycott des gardes et permanences «parce que les heures supplémentaires ont été charcutées». «Nous n’excluons pas aussi de faire la rétention de l’information sanitaire», enfonce son Secrétaire général.       

Pour ce qui est du préavis, il a été déposé le 27 juin dernier. 


Jeudi 6 Juillet 2017 - 01:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter