Grèves répétées des travailleurs des collectivités locales, Me Oumar Youm accuse Khalifa Sall et Cie

L’Intersyndicale des travailleurs des collectivités locales a engagé une grève de soixante-douze heures, depuis le lundi 19 janvier 2015. Ils réclament le paiement d’arriérés de salaires, la préservation des droits acquis et l’application du statut général des fonctionnaires des collectivités locales. Réagissant, la tutelle ne rate pas Khalifa Sall et Cie.



Le Ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire exprime, d’une part, sa vive préoccupation face aux difficultés que vivent ces travailleurs injustement privés de salaire et, d’autre part, sa solidarité aux populations qui n’ont malheureusement pas pu accéder à certains services de base, du fait de cette grève. Les services de Me Oumar Youm invite, à nouveau, les exécutifs locaux concernés à accélérer les procédures de mandatement des salaires, pour permettre à tous les travailleurs de percevoir, régulièrement et à date échue, leurs traitements.
 

Selon le communiqué parvenu à pressafrik.com, il convient de rappeler, à ce propos, "que l’Etat a versé, dans le dernier trimestre de l’année 2014, un montant de 1 547 000 000 de francs aux départements et à plusieurs communes confrontées à des difficultés de prise en charge des salaires de leurs travailleurs. A ce niveau, il convient de signaler que, conformément audit statut et à ses décrets d’application, l’intégration, dans la fonction publique locale, n’est pas automatique, mais est tributaire de la demande formulée par l’agent local remplissant les critères requis".

 
Enfin, marquant sa disponibilité à trouver, avec les parties prenantes, une issue heureuse à cette crise, la tutelle demande aux agents en grève de faire preuve de compréhension et à mettre fin à leur mot d’ordre à la satisfaction des usagers du service public.


Mercredi 21 Janvier 2015 - 10:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter