Grincements de dents dans Bennoo Siggil Senegaal: Les contestataires ont-ils oublié les valeurs prônées par Niasse et Compagnie



Grincements de dents dans Bennoo Siggil Senegaal: Les contestataires ont-ils oublié les valeurs prônées par Niasse et Compagnie
Après la publication de la liste du premier gouvernement sous le magistère de Macky Sall, des contestations sont notées dans certaines formations politiques ayant participé à la victoire de la coalition, « Benno Bokk Yakaar ». Les protestataires dénoncent la répartition des postes ministériels. Benno Siggil Sénégal n’est pas épargné par les critiques sur le choix des personnalités siégeant dans le gouvernement. Pourtant l’installation d’une équipe préoccupée par l’intérêt général au détriment de l’intérêt personnel était au centre de la campagne de Bss lors du scrutin du 26 février.

Au sein de la coalition Bennoo Siggi Sénégal, Moustapha Niasse et ses alliés se sont partagés quatre postes ministériels. Il est évident que le dispatching ne peut pas faire que des heureux. En effet, le leader de l’Alliance des forces de progrès (Afp) a été soutenu par près de 40 partis politiques et mouvements citoyens. La sélection a été visiblement difficile. L’Afp s’est taillé la part du lion en s’emparant de deux postes. El-Hadji Malick Gackou et Mata Sy Diallo deviennent respectivement ministre des sports et ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat. Niasse semble récompenser la fidélité et l’engagement à ses côtés de la « Lionne du Ndoucoumane ». Malick Gackou symbolise l’alternance générationnelle au sein de l’Afp. Mais les contestataires peuvent évoquer le poste stratégique qu’occupe déjà M. Gackou qui est le président du Conseil régional de Dakar. Ils peuvent également demander à Mme Diallo de prendre une retraite après plus de 30 ans de carrière politique dorée.

La Ligue démocratique et le Parti de l’indépendance et du travail (Pit) se partagent les deux autres postes. La responsable des femmes « Jallarbistes », Khoudia Mbaye a été nommée ministre de l’urbanisme et de l’habitat. L’Afp récompense le rôle décisif joué par la Ld dans le choix de Moustapha Niasse comme candidat de l’unité et du rassemblement de Benno. La même conclusion peut faire foi en ce qui concerne la nomination de Mansour Sy du Pit à la tête du ministère du Travail. Le sacre de Niasse sur Tanor a eu lieu dans le domicile d’Amath Dansokho. Ceux qui désapprouvent l’octroi des postes de Bennoo Siggil Sénégal à ces deux formations politiques peuvent évoquer les faibles scores qu’elles ont toujours eus pendant les compétitions électorales. Ceux-ci semblent occulter un fait, la ld et le Pit sont très bien introduits dans le milieu syndical. Le président de la République a été bien inspiré en donnant le ministère du Travail aux communistes.

Mais les détracteurs sont-ils mieux lotis que la Ld et le Pit dans le domaine de la mobilisation électorale ? Nombre de personnalités laissées en rade ne se sont pas encore pesé « électoralement ». Les partisans de l’avocat Me El-Hadji Diouf contestent l’absence de leur mentor dans le gouvernement. Certes, Me Diouf jouit d’une popularité auprès des citoyens, mais rien n’indique qu’ils peuvent traduire cette marque d’estime dans les urnes. La preuve, Diouma Dieng, Oumar Khassimou Dia, Amsatou Sow Sidibé ont sillonné le pays pendant la campagne électorale. Mais lors des dépouillements, ils se sont retrouvés avec des scores ridicules.

Au de-là de cette considération, les contestataires semblent occulter la devise de Bss. L’unité et le rassemblement ont été au cœur des sujets de campagne de Benno Siggil Sénégal. Bss avait également promis de mettre en place une équipe pour prendre en charge le destin des citoyens. Ce bréviaire est en déphasage avec des contestations nées d’un partage de postes.

ISSA NDIAYE

Issa NDIAYE

Vendredi 6 Avril 2012 - 15:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter