Gros point d'interrogation sur la tenue des locales: "L'enveloppe de 10 milliards prévue ne suffira pas", Abdoulaye Daouda Diallo



Les élections locales de juin 2014 sont parties pour coûter plus cher que prévues. Alors qu'un budget de 10 milliards de F CFA est prévu dans la loi de finances de 2014, il nous revient que cette somme ne sera pas suffisante pour tenir les élections locales. Cela est dû en grande partie à l'explosion des listes qui a un coût du fait des répercussions financières liées à la confection des bulletins de vote et de l'allongement des procédures électorales.
 
L'enveloppe de dix (10) milliards de F CFA doit déjà servir à prendre en charge l'organisation matérielle des élections, depuis le carburant, les perdiem, l'achat de  matériels, les infrastructures de vote etc. Tout pour dire que tout est parti pour que la tirelire soit cassée.  Mais on est sans doute loin d'une impasse budgétaire puisque la loi de finances 2014 livre "Enquête", prévoit une sorte de roue de secours qu'on appelle ''charges communes non réparties'' où l'Etat peut puiser pour combler le gap financier.


Des sources bien au fait de l'organisation d'élections estiment qu'il faudra au moins mettre cinq (5) milliards de F CFA  supplémentaires pour faire face à  toutes les dépenses. 
 
 
 
 


Vendredi 9 Mai 2014 - 11:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter