Gros scandale à la Cour d'appel de Dakar : Des personnes libérées sans être jugées

Une sombre affaire de trafic d'ordres de mise en liberté agite la Cour d'appel de Dakar. Des juges ont découvert, au moment d'ouvrir certains dossiers, que les principaux concernés humaient déjà l'air de la liberté.



Gros scandale à la Cour d'appel de Dakar : Des personnes libérées sans être jugées
La justice sénégalaise risque à nouveau, d'une piètre manière, d'être au-devant de la scène. La faute à une troublante affaire de trafic d'ordres de mise en liberté découvert par certains juges, au moment de procéder aux jugements de certaines personnes. Ces dernières qui devaient normalement se trouver en prison sont subitement devenues introuvables. 

Les autorités judiciaires ont tout de suite alerté la Brigade de recherches de la gendarmerie, qui a ouvert une enquête. Une personne du nom de Lamine Diagne a déjà été interpellée par les gendarmes. Parti à la retraite depuis quelques années, Diagne a été maintenu comme agent au niveau de l’administration de la Cour d’appel. Il a été placé vendredi en garde à vue, avant de bénéficier lundi d'un retour de parquet. 
Il serait poursuivi pour association de malfaiteurs, vols de documents administratifs, faux et usage de faux en écriture privée, entre autres.

Lamine Diagne n'est pas le principal responsable de ce vaste trafic. D'après "Le Témoin" qui file l'information, neuf autres personnes sont visées par l'enquête. Et de gros bonnets de la justices seraient déjà dans les fiches de la Brigade de recherches.

AYOBA FAYE

Mardi 12 Septembre 2017 - 12:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter